© 2017 by Agence Runway

CONTACTEZ-NOUS
ABONNEZ-VOUS
RÉSEAUX SOCIAUX
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Tumblr - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

VIOLENCE ET TOURISME

27/12/2015

 

Les reportages sur la violence en Guadeloupe font souvent allusion à la préservation de l’économie touristique. Que le tourisme en Guadeloupe serait en danger à cause de la violence blah blah blah.... Une question me turlupine : Pourquoi les renforts de gendarme arrivent au début de la saison touristique et repartent juste après celle-ci ? La population ne doit t-elle pas être protégé toute l’année? À moins que l’on ne pense qu’à protéger les touristes...

 

MOI c’est la population guadeloupéenne que je vois en DANGER. Ce sont les familles vivant dans des conditions précaires que je vois en danger. C’est pour le devenir de ma jeunesse que je sens un danger. C’est dans les relations familiales qui se dégradent de plus en plus que je vois du danger. C’est dans l’exploitation des travailleurs guadeloupéens que je sens un danger. C’est en laissant pour compte une partie de la population que l’on crée du danger. C’est en entassant les gens dans « des cages à poules » que l’on crée du danger. C’est le regard que nous avons sur nous mêmes qui nous met en danger. C’est en pensant que les « autres» peuvent régler nos problèmes que nous nous mettons en danger. C’est en tournant le dos à l’éducation que nous nous mettons en danger. C’est en vendant toutes ses terres que le guadeloupéen se met en danger. C’est en ne se faisant pas confiance que le guadeloupéen se met en danger. C’est en se laissant abrutir par les télénovelas que le guadeloupéen se met en danger. C’est lorsque l’on s’entre-tue que nous nous mettons en danger. C’est en ne prenant pas d’initiatives pour entreprendre que nous nous mettons en danger. C’est en important toute notre nourriture que nous nous mettons en danger. C’est en laissant empoisonner nos terrains agricoles que nous nous mettons en danger. C’est en étant spectateur de ce qui se passe et de ce qui se fait dans notre GUADELOUPE que l’on se met TOUS en danger. Observez bien qui est au chômage. Qui remplit les prisons, qui fait la queue devant les bureaux de postes, devant la CAF, qui fait la manche dans les carrefours et vous verrez que le danger est chez vous et que vous êtes réellement en danger si vous fermez les yeux. Ouvrez-les et vous verrez que les touristes en Guadeloupe ne sont pas en danger. Demandez aux retraités venus de France par centaines et s’installant en Guadeloupe s’ils se sentent en danger. Demandez aux plongeurs du côté de Bouillante s’ils se sentent en danger. Allez au Moule, à St François, où beaucoup de cadres venus de France se « réfugient » pour fuir les « zones de danger » que sont PAP/ABYMES/BAIE-MAHAULT et une partie du Gosier. Eux ne sont pas en danger. Allez sur nos plages et vous verrez que les touristes ne sont pas en danger. Allez sur le littoral et vous verrez leurs sourires qui démontrent qu’ils ne se sentent pas en danger. Demandez aux tours opérateurs qui s’occupent d’eux si ils ne sont pas éloignés des zones de dangers. Cela arrive (très rarement) que des touristes soient touchés par la délinquance. Quand cela arrive, souvent c’est un touriste qui s’est aventuré tout seul dans « une zone de danger » parce-qu’il cherchait un « produit » qui met sa vie en danger. On ne peut pas faire de généralités, on ne doit pas en faire surtout, mais si tu marches la tête levée en Guadeloupe tu verras que la violence touche en majorité les mêmes catégories de personnes dont ne fait pas partie le touriste. Alors qui est en danger?  N’est-ce pas nous mêmes ? Ne pas voir la réalité en face... pour nous mêmes c’est un danger. 

 

PS : Considérant que je n’ai pas la science infuse, j’assume mes propos et respecte d’avance l’avis de ceux qui ne sont pas d’accord avec mes écrits. Peace

 

À voir :

Révélations Violence, drogue, trafics la face cachée des Antilles...

 

 

 

 

Please reload

Please reload

À lire aussi...