© 2017 by Agence Runway

CONTACTEZ-NOUS
ABONNEZ-VOUS
RÉSEAUX SOCIAUX
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Tumblr - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

ALICIA KEYS, HERE

28/03/2017

 

Comment oublier la voix puissante d’Alicia Keys dans son dernier album Girl on Fire ? Après le succès démesuré du titre de 2012, elle a préféré s’éloigner de la grande scène et se consacrer à sa vie de famille. La chanteuse revient quatre ans après pour le plus grand plaisir de nos oreilles avec un nouvel opus, des plus envoûtants. Authentique, Alicia Keys se dévoile dans ce nouvel album, qui apparaît comme un renouveau pour la diva. « Avant de travailler sur mon nouvel album, j’ai écrit une liste de toutes les choses dont je suis fatiguée. Et l’une d’elle, c’était de voir à quel point les femmes subissent un lavage de cerveau pour leur donner l’impression qu’elles doivent être minces, sexy, désirables ou parfaites. » , explique-t-elle sur le site féministe de Lena Dunham. Belle et simple, Alicia Keys apparaît décoiffée et sans artifices, sur la cover de son album entièrement noire et blanche.

 

La femme à l’honneur — L’artiste défend avec virulence l’individualité de la femme et revendique l’expression et l’acceptation de soi, notamment à travers la chanson Girl Can’t Be Her Self. Quelques notes plus loin, le titre She Don’t Really Care incite la femme à devenir plus indépendante et à ignorer les diktats de la société. Here, produit notamment par Mark Batson, Illangelo et Jimmy Napes, est un réel bijou musical, qui allie la sobriété et la voie puissante d’Alicia Keys. Comme aime le préciser la chanteuse, « je pense avoir créé quelque chose d’intemporel, une musique qui pourrait sortir aujourd’hui ou dans 30 ans. Elle restera puissante. » Harlem peut être fier.

 

Please reload

Please reload

À lire aussi...